~ ~ Une Promenade en Forêt

Une Promenade en Forêt

Adoptez une position confortable, soit assise, soit couchée. Sentez votre corps se détendre à mesure qu’une image se crée dans votre esprit. Visualisez une scène en forêt.

Copyright Notice: You may not make recordings or reproduce anything from this website, except for your personal, private use. Please see these frequently asked questions for details.

Imaginez que vous êtes en train de suivre un sentier dans la forêt. Sous vos chaussures, vous sentez un mélange de terre molle, de feuilles mortes, d’aiguilles de pins et de mousse. Vous marchez, et votre corps se décontracte. Votre esprit se vide de plus en plus à chacun de vos pas.

Inspirez l’air frais de la montagne en laissant vos poumons se remplir complètement. Maintenant, expirez. Faites sortir tout l’air de vos poumons. Vous vous sentez délassé.

Prenez une deuxième respiration profonde… revitalisante. Puis, expirez et sentez votre corps se détendre encore davantage.
 
Continuez de respirer lentement et profondément en marchant dans la forêt. Visualisez ce qui vous entoure.
 
L’air est frais, mais agréable. Les rayons du soleil filtrent à travers les arbres, créant des motifs mouvants sur le sol devant vous.

Écoutez les bruits de la forêt... Les oiseaux chantent. Une brise souffle doucement. Les feuilles dans les arbres s’agitent et se balancent au gré du vent.

Vous marchez et votre corps se décontracte de plus en plus tout. Comptez vos pas et respirez au rythme de vos foulées. Inspirez 2, 3, 4... retenez 2, 3... expirez 2, 3, 4, 5.

Inspirez 2, 3, 4... retenez 2, 3... expirez 2, 3, 4, 5.

Inspirez 2, 3, 4... retenez 2, 3... expirez 2, 3, 4, 5.

Continuez de respirez ainsi, lentement et profondément, et détendez-vous de plus en plus.

Vous marchez dans la forêt et vous sentez vos muscles se décontracter et s’allonger. Vos bras bougent au rythme de vos pas, et vous les sentez se détendre et se ramollir.

Sentez votre dos se détendre à son tour. Votre colonne vertébrale s’allonge, et les muscles se relâchent. Sentez votre corps se départir de toute tension pendant que vous admirer le paysage autour de vous.
Vos jambes et le bas de votre corps, aussi, se détendent. Vous vous sentez libre et décontracté.

Continuez de marcher et de visualiser la forêt. Le sol s’incline légèrement à cet endroit. Sans difficulté, vous parcourez le sentier jonché de pierres lisses. Vous vous sentez en harmonie avec la nature.

La brise continue de souffler à travers les cimes des arbres, mais vous êtes à l’abri, et l’air vous calme.

De jeunes arbres poussent de chaque côté du sentier. Il y a d’innombrables nuances de vert dans la forêt. Certaines feuilles des arbres sont d’un vert pâle exquis. D’autres, d’un vert très foncé, véritable vert-forêt.

Les aiguilles des nombreux conifères – d’un vert profond – paraissent douces. Le tapis de la forêt est formé d’une mousse verte et épaisse. De chaque côté du sentier, de grands arbres ont remplacé les plus petits. Vous remarquez la diversité des arbres qui vous entourent. Certains sont recouverts d’une écorce blanche et lisse. D’autres sont plus foncés. Leur écorce est rude, épaisse et rugueuse. Plaisez-vous à contempler leurs différentes couleurs – blanc, brun clair, marron, rouge, noir. Les combinaisons sont multiples. Admirez l’écorce brune et rugueuse des pins et humez leur arôme fraîche.

Sentez l’odeur de la forêt qui vous entoure. L’air est frais et rempli du parfum des arbres, de la terre et des ruisseaux des montagnes.

Continuez de visualiser la forêt...
Au loin, vous percevez le bruit de l’eau qui coule… le doux murmure d’un ruisseau.

Vous continuez de marcher, et vous montez de plus en plus, vous approchant du bruit du ruisseau.
Continuez de savourer ces moments en forêt et à prendre plaisir à cet exercice.
Vous vous approchez du sommet de la montagne. Vous entendez le ruisseau couler. Vous en êtes maintenant très près. Vous approchez d’un tournant. Les rayons du soleil inondent le sentier. Arrivé de l’autre côté du virage, vous entendez l’eau couler et vous apercevez une clairière. Un belvédère magnifique vous y attend.
Votre promenade vous a fatigué. Un sentiment agréable de lassitude et de lourdeur envahit votre corps.

Imaginez que vous marchez en direction de la clairière et du ruisseau. Des pierres de gué vous permettent d’atteindre facilement l’autre côté, vers le bas de la montagne. Vous posez le pied sur chacune des pierres plates et traversez le petit ruisseau peu profond.

Vous apercevez devant vous une grande roche lisse qui semble vous attendre. Son emplacement surélevé offre une vue splendide.
Asseyez-vous ou étendez-vous sur la roche, selon votre préférence. Elle est très confortable et vous vous sentez parfaitement à l’aise. Le soleil brille de ses milles rayons.

Vous regardez autour de vous et discernez les montagnes bleues au loin, leurs contours flous.

Vous baissez les yeux et apercevez une vallée avec des arbres et un lac d’un azur brillant. Devant vous se dresse une autre montagne.

La clairière qui vous entoure est composée de roches, de terre, d’aiguilles de pin, de mousse et d’herbes. Les fleurs sauvages et les hautes herbes se balancent doucement au gré de la brise. Un chevreuil apparaît sans faire de bruit. Il est sorti de la forêt pour venir se nourrir dans la clairière. Il lève la tête pour vous observer, et vous voyez ses narines se dilater. Il vous renifle de loin. Prudemment, il s’avance vers le ruisseau pour boire, puis se volatilise en s’enfonçant dans la forêt. Des écureuils surgissent, puis disparaissent, galopant et jouant bruyamment entre les arbres d’un bout à l’autre de la clairière.

Sentez le soleil réchauffer votre corps pendant que vous vous reposez sur la roche. Admirez le paysage majestueux et sentez votre corps se détendre encore davantage.
Vous ressentez une chaleur et une lourdeur dans tout le corps.
Continuez de respirer l’air frais et pur.
Vous êtes si détendu.
Calme.
En paix.
Vous vous sentez en harmonie avec la nature.
Savourez le spectacle qui vous entoure… les bruits… les odeurs de la forêt.
Sentez la chaleur du soleil sur votre peau.
La douce brise caresse votre joue.
Écoutez les oiseaux chanter.
Entendez le ruisseau qui coule, les feuilles qui s’agitent dans la brise et les écureuils qui jacassent.
Admirez les fleurs, les arbres, la vallée et les montagnes.
Vous vous allongez sur la roche confortable et vous voyez le ciel bleu s’étendre au-dessus de vous. De petits nuages blancs flottent doucement là-haut, poussés par le vent.
Délectez-vous de ce lieu paisible.
(pause...)
Lorsque vous êtes prêt à quitter ce havre de paix, laissez votre corps s’éveiller doucement.
Vous pourrez revenir à cet endroit quand vous le voudrez en visualisant la forêt.
Une fois éveillé, conservez ce sentiment de calme, de paix et de détente.
Remuez les doigts et les orteils pour éveiller vos muscles.
Haussez les épaules. Étirez-vous si vous le souhaitez.
Lorsque vous vous sentez prêt à le faire, ouvrez les yeux et éveillez-vous tout en continuant de vous sentir détendu.

Avec l’aimable autorisation de Candi Raudebaugh, Inner Health Studio : www.innerhealthstudio.com (en anglais seulement). Tous droits réservés, 2013.

Translation complements of the Arthritis Society.

~ ~ Une Promenade en Forêt

Back to Inner Health Studio Home

Protected by Copyscape DMCA Takedown Notice Infringement Search Tool

New! Comments

Have your say about what you just read! Leave me a comment in the box below.